Les travaux en cours

Pas de trêve estivale pour les travaux communaux puisque de nombreux chantiers ont été exécutés cet été ou sont encore en cours de réalisation.

Aménagement de la rue du Doyen Parisot :

Les travaux consistent à un recalibrage de la chaussée permettant la circulation des personnes à mobilité réduite sur un des trottoirs, la création de deux plateaux surélevés, la réalisation de plusieurs passages protégés et l'optimisation du stationnement, un renforcement de la signalisation et du marquage.

Les principaux travaux ont été menés pendant les vacances pour limiter les perturbations du trafic routier.

Montant des travaux : 216 248 €

 

TRAVAUX

Démolition d'une ruine Rue de la Ville-Haute

Poursuivant son objectif de revalorisation urbaine, la municipalité a procédé à la démolition d'une seconde ruine, après celle de la rue de Mirecourt, en rasant l'ancienne menuiserie située à la Ville-Haute.

Une réflexion est engagée sur l'aménagement du secteur et l'utilisation de la parcelle nettoyée d'un bâtiment dont la toiture était amiantée.

Montant des travaux : 28 860 €.

 

démolition ruine

 

Dans le même secteur, la municipalité a contribué à régulariser l'occupation

des riverains sur le domaine public en servant d'intermédiaire auprès du conseil départemental.

Suite à l'enquête publique qui s'est tenue au printemps dernier, les formalités devraient être achevées dans les prochains mois.

Rénovation des peintures et façade de la crèche FLAMINI

Dans l'attente d'une nouvelle structure qui devrait voir le jour avec le projet intergénérationnel, les élus ont validé une petite rénovation des peintures de la crèche FLAMINI et la réfection de sa façade suite à un dégât des eaux.

Montant des travaux : 6 000 €

 

crèche Flamini

Travaux en projet

Conformément aux inscriptions budgétaires 2018, les travaux de voirie vont se poursuivre. Au programme de la fin de cette année et de 2019 : réfection

de la rue de la Vieille-Côte en attendant une reprise plus complète de la rue de Mirecourt, rénovation des lotissements "Baxarts" et "Blanches-Terres" et de la rue du Creux-Chemin.

Au menu également, la sécurisation de la rue du Prieuré pour laquelle une réunion s'est tenue avec les riverains en juin dernier. Une étude devrait être confiée prochainement à un maître d'œuvre.

Projet intergénérationnel

Parallèlement, les élus continuent à travailler sur le projet intergénérationnel en affinant le plan de financement et la définition des besoins permettant le lancement des marchés publics.

Récemment, un assistant à la maîtrise d'ouvrage a été désigné pour accompagner les élus dans ces travaux, il s'agit de la Société d'Equipement du Bassin Lorrain appelée plus communément SEBL. Le choix d'un architecte pour la partie construction et d'un aménageur au niveau du lotissement, devrait être fait prochainement.

Comme lors de l'établissement du projet, la population y sera associée par différents moyens (communication écrite et sur le site internet, réunion publique, exposition, …). La finalisation du dossier devrait néanmoins prendre encore 12 à 18 mois.

 

intergén